Toggle menu
Close article

Agir en toute responsabilité

Pour VINCI Construction, l’exercice de son métier de concepteur-constructeur est indissociable d’une démarche d’engagement citoyen. Les actions qui y sont associées passent par la recherche d’une meilleure efficacité énergétique et un investissement dans la Cité.

MINIMISER NOTRE EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE

Depuis l’adoption à Paris en décembre 2015 du tout premier accord universel sur le climat juridiquement contraignant, la lutte contre le réchauffement planétaire est devenue une priorité partagée. La COP22, qui s’est tenue à Marrakech au Maroc en novembre 2016 a vu les acteurs non étatiques s’associer concrètement à l’action mondiale pour le climat. VINCI Construction a, en lien avec les objectifs du Groupe VINCI, développé depuis plusieurs années une politique visant à minimiser son empreinte environnementale. Il s’est engagé plus spécifiquement à réduire d’ici 2020 ses émissions de gaz à effet de serre de 30 % par mètre carré de bâtiment en phase construction. Dans ce contexte, l’entreprise met résolument l’accent sur l’écoconception des bâtiments. Ainsi, les nouvelles façades photovoltaïques et connectées, mises au point par VINCI Construction grâce au partenariat avec Sunpartner Technologies, constituent un remarquable exemple de performance énergétique et de contribution à la ville de demain. De même, pour répondre aux préoccupations environnementales des villes, VINCI Construction développe l’usage de l’outil de diagnostic Biodi(V)strict® dans le cadre du partenariat scientifique AgroParisTech-VINCI. Avec cet outil innovant, de mesure et d’aide à la décision, la biodiversité est prise en compte dès la phase de conception d’un projet de construction ou d’aménagement, en milieu urbain ou périurbain et des solutions adéquates sont mises en oeuvre.

Ainsi, sur le tracé de la ligne à grande vitesse SEA Tours-Bordeaux, dont VINCI est le concessionnaire et le constructeur, 850 ouvrages de transparence écologique ont été réalisés en collaboration avec des partenaires naturalistes locaux, qui seront associés également au suivi des mesures de préservation de la biodiversité.
VINCI Construction Terrassement, de son côté, a mis en place une filière de génie écologique, qui a pour rôle de préserver et de développer la biodiversité par des actions adaptées (études, travaux, gestion) aux écosystèmes concernés par ses interventions. Cette filière lui a valu plusieurs succès commerciaux et opérationnels. Par ailleurs, des modules de formation aux métiers du génie écologique ont été développés avec des organismes de formation et de recherche.
À l’international, aux États-Unis, la certification Envision™ Platine a été décernée au projet Lewis and Clarke Bridge–East End Crossing pour sa gestion durable et récompense les efforts et l’implication des équipes. Cette certification constitue une haute distinction en matière de développement durable et est la première jamais obtenue par une entreprise française.

ACCENTUER NOTRE DÉMARCHE DE RESPONSABILITÉ SOCIALE

La responsabilité de VINCI Construction se décline aussi autour de l’engagement citoyen. Partout où elle construit des ouvrages et des infrastructures, l’entreprise se veut un partenaire durable des territoires. Cette démarche est notamment portée par le réseau de fondations d’entreprise du groupe VINCI. Toutes apportent leur soutien financier à des projets associatifs que parrainent les salariés afin de faciliter l’accès à l’emploi, au logement, à la mobilité, et pour créer du lien social dans les quartiers prioritaires. En France, la Fondation VINCI pour la Cité a soutenu 184 projets associatifs - dont 52 projets portés par des collaborateurs de VINCI Construction - à hauteur de 2,6 millions d’euros en 2016. À l’international, en Afrique, le programme ISSA (Initiatives Sogea-Satom pour l’Afrique) a permis le lancement de 23 projets de développement économique et social en 2016, pour un montant de près de 412000 euros.

Autre dispositif de solidarité, mis en place en 2016 par VINCI Construction Terrassement, SolidariTerr’ vise à accompagner le secteur associatif par le financement de projets proposés et soutenus par les salariés de l’entreprise. L’aide est réalisée grâce à un arrondi sur salaire et une contribution de l’entreprise. Une fois le projet validé, les collaborateurs concernés peuvent rejoindre l’association locale pendant une journée pour l’aider à réaliser le projet en question.

Par ailleurs, via son fonds de dotation Sillon Solidaire, le groupement constructeur COSEA a soutenu 25 actions de lutte contre l’exclusion dans les départements traversés par la ligne à grande vitesse SEA Tours-Bordeaux, inaugurée le 28 février 2017. Il est à noter qu’une démarche similaire a conduit VINCI Construction à créer fin 2016, dans le cadre du projet du Grand Paris, les fonds Chantiers et territoires solidaires à destination des communes situées sur le tracé du futur Grand Paris Express.