Toggle menu
Français
Pic teaser__link highlighted
© Jean Remi M

Infrastructures gazières

Réservoirs GNL, Yamal (Sibérie), Russie

La construction de quatre réservoirs GNL cryogéniques en Sibérie a permis à VINCI Construction de faire ses preuves en milieu extrême.

Le chantier de Yamal (qui signifie “extrémité du monde” en nénètse, la langue locale) a permis aux filiales de VINCI Construction de faire leurs preuves. Ces réservoirs proches du champ gazier de Tambey-Sud, à extrémité nord de la Russie, sont situés dans une région considérée comme l’une des plus froides au monde, à 400 kilomètres au-delà du cercle polaire. Les températures y affichent régulièrement des extrêmes pouvant atteindre – 40 °C,

Les équipes d’Entrepose Contracting et de VINCI Construction Grands Projets ont mené tous les travaux de génie civil des quatre réservoirs cryogéniques à double paroi destinés à stocker le gaz naturel liquéfié. Les équipes de Freyssinet étaient intervenues sur la précontrainte.

Les travaux titanesques portaient sur l’ingénierie, la fourniture des équipements, l’approvisionnement, la construction et la mise en service des réservoirs cryogéniques à intégrité totale d’une capacité unitaire de 160 000 m³. Chaque réservoir comporte une cuve interne en acier à 9 % nickel, emboîtée dans une cuve externe en béton précontraint.

Soudeurs de l’extrême. Les températures, qui peuvent chuter jusqu’à –40 °C, ont soumis les collaborateurs à des conditions extrêmes.

Une prouesse humaine et technique sur le permafrost

Pour répondre à la complexité des fondations réalisées dans le permafrost, VINCI Construction Grands Projets et Entrepose ont conçu une solution ingénieuse permettant de diviser par deux le nombre de pieux (950 par réservoir) : les thermo-stabilisateurs placés entre chaque pieu maintiendront le pergélisol à une température inférieure à – 5 °C pendant cinquante ans.

17 500 m³ de béton ont été nécessaires pour constituer l’enveloppe extérieure de chacun des quatre réservoirs. Celle-ci a été réalisée à l’aide d’un coffrage glissant, technique de coulage du béton en continu, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Avec ce procédé, des murs de 40 mètres ont été élevés en à peine plus de vingt jours. Il était indispensable d’éviter les opérations de grand bétonnage pendant les périodes les plus froides.

Construits par Entrepose Industries dans son usine de Dunkerque, les 112 secteurs de toit longs de près de 40 mètres ont été transportés par voie maritime jusqu’au port de Sabetta, à quelques kilomètres du chantier sibérien. Leur installation fut un moment particulièrement délicat.

Les températures, qui peuvent chuter de plusieurs dizaines de degrés en l’espace de quelques heures, ont soumis les collaborateurs à des conditions extrêmes, qu’ils ont su apprivoiser pour mener le projet avec succès. Ce dernier a été livré en avance sur la date contractuelle.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques anonymes de visites et de vous garantir une meilleure expérience. En savoir plus