Toggle menu
Français
Pic teaser__link highlighted

Tunnels et routes d'accès à des projets miniers

Projet minier du Simandou, Guinée

La livraison d’une route constitue l'un des principaux aménagements préliminaires du projet d'exploitation de la zone minière de Simandou, l'un des plus vastes gisements de minerai de fer au monde

En lien avec le projet minier d’exploitation du fer du mont Simandou situé en Guinée forestière à 800 km de Conakry, la route reliant deux importantes préfectures de la région, Beyla et N”Zérékoré, a été livrée en février 2016.

Quasi impraticable avant sa réhabilitation, cette route, longue de 128 km, a été financée par le groupe anglo-australien Rio Tinto. Réalisé par les équipes de Sogea-Satom, ce chantier s’est distingué par le volume très important de déblais (850 000 m3) et de remblais (350 000 m3) qu’il a nécessité avec, en outre, des contraintes environnementales et sociales très élevées imposées par la SFI (Banque mondiale), partenaire de Rio Tinto.

Le projet Simandou constitue actuellement le plus important projet combiné d’exploitation minière et d’infrastructures ferroviaires, portuaires et auxiliaires jamais réalisé en Afrique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques anonymes de visites et de vous garantir une meilleure expérience. En savoir plus

J'accepte