Toggle menu
Français
Pic teaser__link highlighted
© Yves CHANOIT

Infrastructures gazières

Infrastructures gazières, Grèce-Albanie

Le gazoduc terrestre du TransAdriatic Pipeline (TAP), long de 878 km, doit relier l’Azerbaidjan à l’Italie, en passant par le nord de la Grèce et l’Albanie d’est en ouest.

Des gazoducs pour favoriser l’indépendance énergétique de l’Europe

Les gazoducs sont un moyen fiable et économique de transporter du gaz entre les lieux d’extraction et de consommation. Long de 878 km, le TransAdriatic Pipeline (TAP) permettra, une fois raccordé au TransAnatolian Pipeline (à la frontière gréco-turque) et au réseau de gaz italien, d’acheminer le gaz du champ de Shah Deniz II en Azerbaïdjan jusqu’en Europe.

Soutenu notamment par la Banque européenne d’investissement (BEI) et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), le TAP doit contribuer a réduire la dépendance énergétique de l’Union européenne qui importe plus de la moitie de son énergie.

Spiecapag, filiale d’Entrepose, est chargée depuis 2016 de construire en EPC (engineering, procurement, construction) pour le consortium international Pipeline AG, trois lots de gazoducs terrestres du TAP. Le premier lot l’un de 185 km se situe en Grèce, entre Kipoi et Kavala. Les deux autres, longs de 215 km, en Albanie, se trouvent entre les villes de Bilisht et Topojë.

Un record pour le passage sous la rivière Axios en Grèce

La Grèce et l’Albanie furent le théâtre de plusieurs opérations de forage horizontal dirigé, dont 13 traversées majeures, de diamètre 48 pouces, et d’une longueur supérieure à 500 mètres, menées par HDI Entrepose.

Cette technique, qui permet de poser des canalisations sans creuser de tranchée, est particulièrement adaptée aux franchissements sous-marins (rivières, embouchures fluviales, bras de mer…). Après des analyses géophysiques poussées du terrain, très complexes à cet endroit, un tracé idéal est calculé. Le forage dirigé débute alors sur une rive pour ressortir de l’autre côté. Il se déroulé en plusieurs phases : d’abord le forage pilote, de petit diamètre, puis plusieurs passes d’alésage pour atteindre progressivement le diamètre final et, enfin, le tirage de la canalisation par les tiges de forage.

Canalisation de 1 820 mètres de long et 48 pouces de diamètre  sous la rivière Axios en Grèce - Crédits Yves Chanoit

À l’occasion des opérations du lot 2 en Grèce en 2018, l’installation en un seul tir d’une conduite de 1 820 mètres sous la rivière Axios fait figure de record mondial. Une prouesse technique permise par l’utilisation d’outils d’alésage ballastés, et ce malgré une géologie complexe pour laquelle des campagnes de géophysique complémentaires avaient été menées.

Un engagement pour la biodiversité le long des pipelines

Par ailleurs, dans le cadre de son engagement pour la préservation de la biodiversité, Spiecapag a procédé a l’introduction de 150 000 plants d’espèces issues de pépinières locales. Cette opération, alliée à un contrôle de l’érosion et à la mise en place d’un système d’ensemencement hydraulique, une alternative à la pose de plaques de gazon, a permis de revégétaliser les tracés des pipelines.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques anonymes de visites et de vous garantir une meilleure expérience. En savoir plus